Numéro 517 - juillet 2012dossier

Québec

Un modèle d’intégration régionale des soins

Une approche populationnelle

Face aux pressions continues que subissent les systèmes de santé, de nombreuses réformes sont perpétuellement en cours pour améliorer le processus de soins et, par conséquent, offrir des soins de qualité et accroître le niveau de santé des populations. Les réformes actuelles visent à optimiser l’impact des services sur la santé de la population en introduisant le concept de la responsabilité populationnelle. Les auteurs ont observé les effets d’un modèle d’intégration régionale des soins basé sur une approche populationnelle, modèle qui a permis une réduction de la durée moyenne de séjour et un accroissement de la rétention régionale pour plusieurs des diagnostics ciblés.

En 1995, la région de Laval, au Québec, a entrepris un vaste programme régional de réorganisation de son offre de services en matière de soins de santé. La programmation régionale de services ambulatoires (PRSA) qui en a découlé vise l’accroissement de la capacité de la région de Laval à couvrir l’ensemble des besoins de santé de sa population. Le modèle mis en avant à Laval prévoit :  une planification populationnelle basée sur une analyse des habitudes de consommation de la population pour une meilleure identification des besoins et l’élaboration d’une offre de services plus adaptée ;  une intégration des soins au niveau régional pour renforcer et consolider les efforts de coopération entre l’ensemble des prestataires de soins de la région, accroissant ainsi le rendement clinique, la compatibilité et la globalité des soins ;  un recours au virage ambulatoire pour diminuer la durée moyenne de séjour et accroître le volume des épisodes traités, permettant ainsi d’accroître l’accessibilité aux soins.  Selon le modèle de la PRSA, une planification populationnelle caractérisée par l’évaluation des besoins et ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.