Numéro 573 - fĂ©vrier 2018dossier

réflexion

Un management humaniste

Dépasser les tensions, améliorer la performance ?

Urgences saturées, maisons de retraite hors de prix, personnels épuisés, malades maltraités font régulièrement la une des médias. En dépit de ce manque perçu d’humanisme, notre système de santé figure parmi les meilleurs au monde (1) et il ne tient qu’à nous de l’améliorer pour le préserver. Les sciences de gestion ont un rôle majeur à jouer dans cet objectif – politique – qui allie citoyenneté et mode d’organisation. Elles peuvent en effet répondre notamment à la problématique d’un management plus humaniste au sein des établissements de santé en donnant des pistes de réponses à des questions à la fois sensibles et articulées entre elles : pourquoi peut-on affirmer que les établissements de santé sont des organisations humanistes ? Quelles sont les causes et les conséquences de pratiques parfois contraires aux principes même de l’humanisme ? Comment opérationnaliser les principes d’un management humaniste ?

Un management humaniste pour des établissements humanistes ? Il ne s’agit pas ici d’entrer dans le détail des différentes acceptions de l’humanisme. Pour schématiser tout en respectant les fondements du concept, disons simplement qu’une gestion humaniste met au premier plan de sa stratégie et de ses pratiques l’homme, qu’elle tient pour valeur suprême (2), dans notre cas, qu’il soit un collaborateur salarié ou libéral, un patient ou un résident. Ajoutons que les hommes sont porteurs d’humanité (humanitas), c’est-à-dire ce que les Romains considéraient à la fois comme un comportement permettant de créer et d’entretenir des liens entre les hommes, et la capacité à adopter ce comportement. On accède à l’humanitas grâce à la connaissance tacite et explicite, à la culture, aux savoirs (3). Sur la base de cette définition, les services et établissements de santé (4) de notre pays ont tous au moins trois points communs qui plaident en faveur d’un management humaniste. Premièrement, ils ont tous une mission à accomplir, profondément humaniste, fondée par la solidarité : solidarité entre les revenus pour assurer le ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *