Numéro 508 - septembre 2011dossier

Evaluation financière

Tumeurs rénales : techniques opératoires standard versus cryoablation

Les ministres européens de l’Emploi et des Affaires sociales ont adopté une directive (1) visant à prévenir, parmi les professionnels de la santé, les accidents d’exposition au sang (AES), comme ceux causés par des aiguilles hypodermiques et des dispositifs de prélèvement de sang, qui peuvent entraîner une exposition accidentelle à des pathogènes transmissibles par le sang et le risque potentiel de contracter des infections telles que l’hépatite ou le sida. Le Parlement européen décrit les piqûres accidentelles comme « l’une des plus graves menaces pesant sur la santé et la sécurité des lieux de travail de l’Union européenne causant, selon les estimations, un million de blessures chaque année (2) ». La directive européenne obligera les organisations médicales à adopter des mesures pour protéger leur personnel des accidents d’exposition au sang, en utilisant notamment du matériel médical de sécurité : aiguilles, systèmes de prélèvement de sang veineux et cathéters intraveineux.

Les hôpitaux cherchent depuis longtemps à gérer leurs ressources avec efficacité et efficience. Dans le contexte actuel de forte pénurie de ressources, ils doivent, plus que jamais, renforcer leur culture d’innovation et se doter de façon proactive des outils nécessaires. Dans ce cadre, chaque idée nouvelle doit être confrontée aux données probantes de la littérature et, le cas échéant, faire l’objet d’un projet d’évaluation avant toute nouvelle implantation. L’objectif de cet article est de répondre à ce besoin d’évaluation à un moment où les délais d’attente et les coûts d’intervention en chirurgie sont devenus très importants. À ce titre, l’introduction de la technologie de cryoablation pour les petites tumeurs rénales (moins de 7 cm) permettrait de pratiquer des interventions en percutané pour certains patients éligibles. Ces interventions en percutané se feraient en salle d’angiographie et non plus en bloc opératoire, libérant ainsi des créneaux horaires pour d’autres chirurgies. Par ailleurs, la cryoablation en percutané est une technique très peu invasive qui a le potentiel de générer des bénéfices à la fois ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.