Numéro 491 - décembre 2009graph

5e séance

Territoire et monde hospitalier

Rationalisation de l’offre de soins : le cas du modèle Lombard

Dans le cadre d’autonomie régionale qui caractérise le système de santé italien, la Lombardie a opté pour un modèle visant à l’efficience des soins par la mise en place d’un mécanisme de compétitivité entre producteurs. L’effort a porté en premier lieu sur les hôpitaux, dont le coût représente près de la moitié des dépenses de santé régionales. Les points clés du modèle peuvent être ainsi résumés  : ouverture d’offre de soins à un très grand nombre de fournisseurs, notamment privés ; affirmation du droit des citoyens de choisir leurs fournisseurs ; transformation des hôpitaux publics en « entreprises de santé » financées par la T2A et soumises au respect des équilibres économiques ; élargissement de la taille de ces entreprises par l’agrégation d’établissements hospitaliers géographiquement proches afin de favoriser la rationalisation territoriale ; attribution d’un pouvoir fort au directeur de l’entreprise, homme de confiance de la région, nommé par un contrat de droit privé, au mandat révocable ; choix délibéré d’une gouvernance décentralisée, où la région se réserve un rôle indirect ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.