Numéro 598 - septembre 2020réflexion

Innovation

Télémédecine : des limites persistantes

La télémédecine est passée de technique future à pratique actuelle ; pourtant, l’essentiel est en devenir. On a accosté sur la terra incognita : reste à la cartographier et à en parcourir toutes les aspérités. Et en dépit d’un cadre qui a désormais le mérite d’exister et d’encourager – jusqu’à un certain point – le développement de la télémédecine, bien des choses restent à régler. En libérant – temporairement – le cadre réglementaire et les possibilités de financement pour éviter les consultations physiques dans la lutte contre le Covid-19, un constat s’est imposé : le volume de recours à la télémédecine a tout simplement explosé. Or, la plupart des dispositifs s’inscrivent encore dans une phase expérimentale. Frilosité des pouvoirs publics ou difficultés de mise en œuvre, comment expliquer ce déploiement partiel et transitoire ? C’est là tout le travail des premiers pionniers que d’explorer de nouvelles voies et proposer des solutions à même de répondre et de permettre le déploiement de la télémédecine au sein des établissements de santé. 

En mai 2019, à propos de la télémédecine, Pierre Derrouch prévenait : « Pas d’emballement démesuré pour autant. Les TIC sont pleines de TOC, de retards compulsifs qui nous rappellent au devoir de patience. […] En 2009, Roselyne Bachelot annonce à qui veut l’entendre que la médecine passe à la télé… Une pièce en cinq actes, mise en scène dans un décret d’octobre 2010.(1)» Il a fallu pourtant huit ans pour que cette définition bénéficie d’une concrétisation dans le droit commun.  Des outils longtemps négligés  Comme le notait un médecin de l’AP-HP, « avant, on n’avait ni le cadre ni le financement. Après, on a eu le cadre sans le financement. Maintenant, on a le cadre et le financement. Mais il nous manque les outils. »  En effet, les plateformes régionales ne sont pas encore adaptées. À titre d’exemple, au niveau de l’Île-de-France, les téléconsultations directes sont encore en phase de test. En effet, les services pilotes sur ce sujet n’ont pas pour la plupart pu passer en programmation régulière de consultations, eu égard aux nombreuses difficultés rencontrées (interruption de connexion, suppression des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.