Numéro 593 - février 2020réflexion

État des lieux

Télémédecine, an I

« Ô tôt matin du commencement !/Ô souffle du vent, qui vient/Des rives nouvelles », s’exclame le Galilée de Bertold Bretch(1). Il est aisé de dresser le parallèle avec la télémédecine en ce début d’année 2020, cette activité dont la presse ne cesse de proclamer depuis quelques années qu’elle représentera la prochaine révolution en santé(2). Pourtant, si l’arrivée de la télémédecine est annoncée depuis longtemps, ce n’est que récemment que cette activité a amorcé une véritable envolée : 8 000 téléconsultations réalisées en France au premier semestre 2019. Loin certes des 500 000 téléconsultations annoncées pour 2019, mais largement devant les 2 000 du premier semestre 2018. Quel bilan tirer de cette première année de la télémédecine dans le droit commun ?

La télémédecine semble a priori facile à appréhender tant ce concept est couramment usité : « Actes médicaux, réalisés à distance, au moyen d’un dispositif utilisant les technologies de l’information et de la communication. » Néanmoins, cette acceptation large ne doit pas prêter à confusion. La réglementation n’encadre qu’une partie des activités pouvant entrer dans le champ de la médecine à distance. Et sur cette partie, la sélection est encore plus réduite si on s’intéresse uniquement aux activités qui bénéficient aujourd’hui d’un tarif fixé par l’assurance maladie.  Les années 2004, 2010, 2014, 2016 et les suivantes sont autant de jalons dans le déploiement de la télémédecine en France, et déjà 2020 et 2022 apparaissent comme les nouvelles échéances de son histoire. Histoire qui, on le voit, s’accélère. Ainsi, le cadre a été revu à de multiples reprises, de façon à répondre aux besoins, sans pour autant lever une des intentions premières : la régulation.  Depuis septembre 2018, un nouveau tournant durable a été franchi, avec l’entrée d’activités initialement dérogatoires dans une ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.