Numéro 567 - juillet 2017[dossier]

Optimiser et piloter

La data au cœur de la gouvernance régionale

Améliorer le recouvrement d’établissements franciliens en tension Le projet Orfeh s’inscrit dans la volonté d’amélioration du pilotage budgétaire et financier des établissements de santé par les tutelles, en articulation avec les dispositifs existants décrits plus loin. Innovant, ...

Numéro 567 - juillet 2017[dossier]

précarité

L’impact sur les durées de séjour

Un fort impact lié à l’effet pur de la précarité D’un point de vue méthodologique, l’objectif consiste à distinguer un effet pur de la précarité sur la durée de séjour, d’un effet case-mix. Le case-mix d’un établissement correspond à la répartition des séjours dans les ...

Numéro 567 - juillet 2017[dossier]

Évaluation

Mesure et caractérisation de la précarité

Les mesures existantes La difficulté de caractériser la précarité s’explique par deux raisons principales. La première tient à la nature même de la précarité (1), par définition multifactorielle, pouvant donc se manifester sous plusieurs apparences (2) et ne facilitant pas une ...

Numéro 567 - juillet 2017[Expérience suite]

réflexion

Le soin aux étrangers

Une question médicale, morale et politique

L’hôpital Delafontaine, situé en Seine-Saint-Denis (93), reçoit une population bigarrée culturellement (en 2011, selon une étude interne un jour donné (1), plus de 100 langues y étaient parlées, avec 30 % de malades non francophones) et très marquée par la précarité (en 2009, une ...

Numéro 543 - février 2015[dossier]

Expérience

Proximité, précarité, différences culturelles…

L’exemple du CH de Saint-Denis

Le CH de Saint-Denis est un hôpital de proximité (1) au sein d’un bassin de vie de 400 000 habitants. Son activité de soins, en forte augmentation, s’exerce dans un contexte spécifique du fait de la précarité du territoire, particulièrement défavorisé : la densité médicale ...

Numéro 523 - février 2013[dossier]

Étude

De la rue à l’hôpital et de l’hôpital à la rue

Le coût de l’absence de prise en charge médico-sociale

Ceux que l’on appelle les « grands précaires » sont en dehors des circuits sociaux, de soins et d’hébergement, depuis plusieurs années dans la rue, les squats, les parkings, les tentes… Ces personnes, qui sont aussi les plus désocialisées et celles dont l’état psychique est le ...

Numéro 497 - juillet 2010[dossier]

Prise en charge

La santé mentale des personnes précarisées

De la reconnaissance à l’organisation des soins

À titre préliminaire, deux observations sont présentées, relatives à la croissance de la précarité et des questionnements sanitaires et sociaux liés à ce constat. Dans la longue marche de l’humanité, la pauvreté et la précarité ont longtemps été partagées par la grande ...

Numéro 486 - mai 2009[Expérience]

étude de l’ATIH

Prise en charge de la précarité dans les établissements de santé

La précarisation des populations est un phénomène croissant (1). À groupe homogène de malades (GHM) identiques, les patients dits « précaires » auraient une durée moyenne de séjour (DMS) globalement supérieure en 1998 de 2,52 jours et leurs séjours coûteraient 33 % plus cher que ...