Numéro 563 - février 2017[Réflexion]

Point de vue

Vive l’hospitalo-centrisme !

L’hôpital, par sa trop grande place, aurait atrophié la médecine libérale ; il coûte, rengaine connue, cher, est trop peu efficace, trop centré sur lui-même. Pis, si l’on en croit un député auteur, en 2016, d’une proposition de loi présentée comme un programme de santé se ...