Numéro 577 - juillet 2018[Expérience]

Tarification à l’activité

La prise en charge des malades lourds

Les effets contreproductifs des règles de codage

Aujourd’hui, avec la T2A, pour chaque séjour, la totalité des pathologies et des complications prises en charge se voient traduites en un code choisi parmi plus de 70 000 édités dans la 10e révision de la classification internationale des maladies, codes qui sont combinés via des ...

Numéro 567 - juillet 2017[Dossier]

précarité

L’impact sur les durées de séjour

Un fort impact lié à l’effet pur de la précarité D’un point de vue méthodologique, l’objectif consiste à distinguer un effet pur de la précarité sur la durée de séjour, d’un effet case-mix. Le case-mix d’un établissement correspond à la répartition des séjours dans les ...

Numéro 554 - mars 2016[Dossier]

Étude comparative

Hospitalisation publique/privée MCO

La répartition des activités entre les CH et CHR est très similaire (figure 1). Cependant, pour les CHR, on observe un poids plus faible des activités d’obstétrique, plus fort pour la chirurgie. Dans les CLCC, les séances constituent plus de 85 % des séjours. [encadre_shortcode ...

Numéro 521 - décembre 2012[Dossier]

Prix Graph 2012

La prise en charge des personnes âgées dans les services non gériatriques

L’exemple du CHU de Grenoble

Les urgences constituent la porte d’entrée principale de l’hôpital pour les personnes âgées : en 2010, on comptait aux urgences médicales du CHU de Grenoble environ 31 % de personnes âgées de 75 ans(1) et plus, contre 11 % aux urgences traumatologiques. Même si les problématiques ...