Numéro 514 - mars 2012[Graph]

Conclusion

Stabilité, engagement et esprit critique 

Pour Michel Yahiel,  il ressort des débats que le problème posé est en grande partie lié à la mesure de ces notions insaisissables que sont la confiance et la performance. Or, la perception de ces notions procède de la vision que les individus se font du sens de leur mission. Et sur ce ...

Numéro 514 - mars 2012[Graph]

Management

Inspirer la confiance

Agréger les différences pour manager de façon performante

Inspirer la confiance est un enjeu décisif dans les collectivités humaines. Alain Hériaud évoque cet enjeu dans les deux organisations, publique et privée, dont il est responsable. Il souligne que si les défis sont comparables dans les deux types d’organisation, « les règles du jeu sont ...

Numéro 514 - mars 2012[Graph]

RĂ©flexion

Le sentiment de confiance

Un chemin individuel et collectif d'ouverture aux autres

L’origine de la confiance, un pari implicite individuel  La confiance relève avant toute chose d’un sentiment individuel. Elle constitue en quelque sorte un pari sur l’avenir, comparable au pari de l’existence de Dieu proposé par Pascal au lecteur de ses Pensées (1). Le lien entre ...

Numéro 514 - mars 2012[Graph]

Introduction

L’indispensable et fragile relation clé du management

Comme l’ont rappelé Jérôme Alexandre et Raphaël Liogier, la notion de confiance est en effet un concept dynamique. Le terme « confiance » vient du latin cum fides, « avec foi ». La confiance est la faculté, pour une personne, de croire que les événements à venir ou les individus ...

Numéro 514 - mars 2012[SĂ©minaire EHESP-IDM]

Performance hospitalière

Rappel de quelques principes théoriques

La théorie des organisations, appliquée au contexte hospitalier, a notamment mis en lumière le rôle de la relation avec l’environnement extérieur (médecine de ville, ancrage dans la cité…) et différents aspects associés à la satisfaction des professionnels au travail (1) ou le ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

1re séance

Don et reconnaissance

La quête de la reconnaissance, ressort ultime de l’action humaine

Remarque quant au terme sumbolon : le « symbole » est l’objet brisé en deux, partagé entre partenaires d’hospitalité. C’est de là que vient le mot « symbole », avec des significations extraordinairement variées selon les usages philosophiques, psychanalytiques ou autres… Il est ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

3e séance

Le sport, un lien avec la performance d’entreprise ?

Les talents individuels, à la base de la réussite collective ?

La société moderne est fondée sur le culte de la performance : gagner, réussir, c’est l’objectif de chacun d’entre nous. Effectivement, l’évolution de notre société, de plus en plus basée sur l’individualisme, renforce ce culte de la réussite. Culte omniprésent dans le milieu ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

2e séance

Partage et importance des transferts sociaux

Partage des valeurs et richesses de la reconnaissance : le lien social interrogé

Juste un bref retour sur le passé : je me suis beaucoup occupée de dépenses sociales pendant ma vie administrative et je continue à m’y intéresser. Je suis admirative de la façon dont certaines choses ont évolué. Essentiellement pour les dépenses de santé : l’Ondam et la loi HPST sont ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

3e séance

Reconnaissance et partage : appréhender les enjeux, prévenir les dérives

Les talents individuels, à la base de la réussite collective ?

La Réalité/R, c’est ce qui est ici et maintenant. Ce sont les conditions de possibilité et la faisabilité des situations que nous rencontrons sur le plan professionnel, la limite du cadre dans lequel nous nous situons pour agir ; c’est aussi la perception que nous avons de ce qui se passe. ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

1re séance

La langue comme outil de partage

La quĂŞte de la reconnaissance, ressort ultime de l'action humaine

Les langues sont faites de signes. Le fait de partager les mêmes signes permet la reconnaissance de ce que nous appelons « langue » et qui dépend de l’imbrication de signes de natures différentes : sons, formes, mots. De manière plus large, la réflexion à propos des signes connaît une ...

Numéro 512 - janvier 2012[Graph]

2e séance

Religion, État, laïcité

Partage des valeurs et richesses de la reconnaissance : le lien social interrogé

Les notions de « laïcisation » et de « sécularisation »sont d’origine ecclésiale. Elles sortent de l’effort de l’institution pour se définir par contraste. Elles désignent ce qui n’est pas de l’Église ou ce qui sort de sa juridiction. D’où une grave limitation de principe : ...

Numéro 510 - novembre 2011[RĂ©flexion]

Éthique

Autonomie du sujet et pathologies mentales

La rencontre inaugurale Si on analyse la rencontre inaugurale entre un soignant et un patient, on peut observer une certaine tension entre l’obligation de prendre soin qui peut se repérer à partir de l’analyse de Levinas à propos de la rencontre avec l’Autre et le respect de ...

Numéro 510 - novembre 2011[Dossier]

Performance

Un projet de soins inscrit dans la bientraitance

Si, pour le philosophe André Comte-Sponville, « la valeur n’est pas vraie et la vérité n’a pas de valeur(1) », il est essentiel de réaffirmer la distinction opérée par le philosophe David Hume dans son acception bipolaire du is (ce qui est) et du ought (ce qui devrait être). La ...

Numéro 510 - novembre 2011[Dossier]

RĂ©flexion

Les risques psychosociaux

Mal du XXIe siècle ou prise de conscience d'un mal récurrent ?

La prévention des risques psychosociaux et leur traitement ont pris une telle ampleur qu’aucune organisation humaine de travail ne peut aujourd’hui s’en désintéresser, et ce d’autant plus que la loi en a fait une obligation pour toute « entreprise » privée ou publique. Le terme « ...

Numéro 502 - janvier 2011[Graph]

HĂ©ritage et projets

Peuple de la mémoire

En citant le verset biblique : « Tu enseigneras à ton fils », je dois ajouter celui-ci : « Demande à ton père, il te dira, tes anciens ils te raconteront. » C’est-à-dire qu’il y a la proposition de se tourner vers les parents, la famille pour qu’ils nous disent et que les anciens ...

Numéro 502 - janvier 2011[Graph]

SĂ©lection de la transmission, prospective...

La transmission neuronale

Fruit de l’évolution, contrainte incontournable de l’action humaine et modèle de l’infosphère

Les progrès de la transmission neurale ont sans doute été l’élément crucial permettant l’émergence des mammifères à travers l’évolution des vertébrés, puis l’émergence de l’homme à travers l’évolution des mammifères. Ces progrès s’accompagnent aussi de problèmes ...

Numéro 502 - janvier 2011[Graph]

SĂ©lection de la transmission, prospective...

Internet, la sélection de l’information

Ces dernières années ont davantage encore révélé le pouvoir de l’information et le rôle capital qu’elle joue dans nos sociétés. Cette tendance lourde s’appuie sur la conjonction de plusieurs facteurs, dont la dématérialisation des contenus, la variété croissante des sources avec ...

Numéro 502 - janvier 2011[Graph]

Prospective, valeurs et culture dominante

La mutation des valeurs dans les sociétés industrielles avancées

Il convient tout d’abord de revenir sur quelques définitions. Qu’est-ce qu’une valeur ? C’est un ordre de priorité : valoriser telle activité plutôt que telle autre, le travail ou les loisirs, le voyage ou l’existence sédentaire, la famille avant l’individu ou prioritairement ...

Numéro 502 - janvier 2011[Graph]

HĂ©ritage et projets

Transmission et religion

Pour nous chrétiens, l’éducation ne se limite pas à la transmission d’un savoir ni d’une culture. Il s’agit plutôt de l’initiation à une expérience vivante. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il serait intéressant de reprendre les grands seuils de l’histoire du christianisme. ...

Numéro 501 - dĂ©cembre 2010[Graph]

Rites, histoires, normes et savoirs
dans l’entreprise

L’apprentissage en organisations

Au moment où les grandes entreprises traversent une crise de confiance sans précédent entre les hauts dirigeants et les dirigés, il n’est pas  inutile de reprendre la question du management sous l’angle de la transmission et de l’apprentissage, une façon de revenir aux fondamentaux. ...

Numéro 500 - novembre 2010[Dossier]

Financement

Recettes, dépenses et contrôle de gestion

Si, jusqu’au milieu des années 1970, Gestions hospitalières a été une revue d’« experts », c’est, d’une part, par un besoin d’échange et de transmission au sein de la communauté hospitalière, d’autre part du fait du système de financement qui a prévalu jusqu’à 1983. En ...

Numéro 500 - novembre 2010[Dossier]

Administrateur/soignant

L’éternel retour du mythe de l’unité perdue

Imaginons un anthropologue pénétrant l’enceinte d’un hôpital public… Tel Lévi-Strauss en 1939 chez les Nambikwara, au Brésil, il pourrait s’étonner de voir que le contrôle du pouvoir et de la légitimité de chaque acteur passe par d’étranges rites d’interaction : le directeur ...

Numéro 500 - novembre 2010[Dossier]

Ressources humaines

« Il n’y a ni richesses ni force que d’hommes »

En 1967 et 1968, tandis qu’étudiants et ouvriers s’apprêtent à défier l’autorité, Gestions hospitalières ouvre ses portes à E. Barré, directeur du CH de Roanne, pour présenter la « formation de la personnalité du chef ». Quelques mois plus tard, en août/septembre 1968, R. ...

Numéro 500 - novembre 2010[Dossier]

Systèmes d'information hospitaliers

Pas seulement un problème informatique…

L’un des premiers à s’intéresser de près aux techniques d’information est M. Rochaix, directeur du CH de Nîmes, et dont le rapport « La statistique au service de l’hôpital » est publié en 1962, sur plusieurs numéros (15, 16, 18 et 19). De façon significative, cet article sur ...