Numéro 575 - avril 2018dossier

Afrique

Systèmes de santé

L’apport déterminant de l’e-santé et des technologies du numérique

Le défi posé aux pays africains en termes de développement du secteur de la santé reste le renforcement des systèmes nationaux de santé dans toutes leurs composantes en vue de fournir des prestations durables, de qualité, dans un environnement de garantie de sécurité, accessibles géographiquement et financièrement pour tous. Pour relever ce défi, les ministères en charge de la Santé ont besoin de rationaliser leurs dépenses, de mutualiser l’utilisation des infrastructures, de bien former et employer leur personnel, de rapprocher les populations des structures sanitaires, de mettre en place des infrastructures et un plateau technique médical appropriés, et d’assurer une meilleure prévention et prise en charge des maladies épidémiques. Les États africains se sont inscrits aussi dans l’atteinte de plusieurs objectifs mentionnés dans des agendas internationaux, en particulier la couverture santé universelle et le développement durable. La cybersanté a été identifiée comme outil transversal pouvant contribuer au renforcement des systèmes nationaux de santé.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la cybersanté consiste à utiliser, selon des modalités sûres et offrant un bon rapport coût/efficacité, les technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’appui de l’action de santé et dans des domaines connexes. La cybersanté, ou santé numérique, est un terme générique qui recouvre divers domaines, comme l’informatique de la santé, le numérique au service de la santé, la télésanté, la télémédecine, le cyber-apprentissage, et la téléphonie mobile au service de santé. Ces technologies comprennent la radio, la télévision, la téléphonie mobile, les ordinateurs, le matériel réseau et les logiciels, ainsi que les services et applications y afférents, y compris le service de vidéoconférence et de téléapprentissage. Dans cette perspective et conformément aux résolutions et recommandations de l’OMS pour l’utilisation pleine et efficace de la cybersanté, certains ministères de la Santé se sont engagés dans un processus d’élaboration d’une stratégie nationale qui va fédérer toutes les initiatives en cours et va proposer un plan d’action clair à partir de sa ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.