Numéro 591 - décembre 2019dossier

HCAAM

Système de santé et personnes âgées fragiles ou en perte d’autonomie à l’horizon 2030

Le 22 novembre 2018, le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) a rendu à l’unanimité un avis qui insiste sur les réformes à entreprendre dans la période actuelle, vue comme dernière fenêtre d’opportunité temporelle pour réformer le système de prise en charge de la dépendance en France avant un choc démographique majeur qui sera l’âge moyen d’entrée en Ehpad des générations issues du baby-boom à partir de 2030.

HCAAM, avis 22 novembre 2018. www.strategie.gouv.fr Pour améliorer les prises en charge actuellement non satisfaisantes des personnes âgées fragiles, le HCAAM recommande de « s’écarter de l’organisation historique de l’offre sanitaire » misant trop sur le curatif et l’aigu et de favoriser la prévention, la remédiation, la simplification et le décloisonnement des acteurs de la prise en charge. La contribution du HCAAM appelle à une véritable transformation du système, partant des besoins et des services attendus par la population et non plus sur l’offre de soins, en organisant l’accès des personnes âgées sur chaque territoire à des services pertinents et de qualité. L’avis souligne la nécessaire remise en question de l’hyperspécialisation pour ces publics au profit d’une amélioration de la coordination par un acteur ou une structure entre prise en charge de proximité et accès aux soins et actes spécialisés. Enfin, il est souligné les besoins importants en matière sociale et médico-sociale à prendre en compte (aide à la réalisation des tâches de la vie quotidienne, accompagnement des aidants, adaptation du ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.