Numéro 493 - février 2010expérience

formation sage-femme à l’université

Quelle stratégie pour quelle conduite du changement ?

Une réflexion nationale est actuellement engagée sur l’accès de la formation initiale des sages-femmes à l’université. Ce processus d’intégration universitaire est né de l’exigence de mise en conformité de la formation sage-femme avec les principes retenus dans le cadre du processus de Bologne (système LMD), applicable à la rentrée universitaire 2010-2011, mais il s’inscrit également dans une dimension de santé publique qui dépasse les simples ambitions de légitime reconnaissance de la formation sage-femme. En effet, la situation fragile des professions de santé en général au regard des besoins qui se profilent, le rôle indispensable des sages-femmes dans le système de soins, renforcé récemment par les directives de la loi Hôpital, patients, santé, territoire, leur nombre, enfin, justifient l’attention qui doit être portée à cette problématique.*

L’intégration de la formation initiale des sages-femmes, complète et admise par tous, permettra d’améliorer la coopération interprofessionnelle grâce à une formation initiale construite autour d’un socle de culture commune mais aussi d’offrir une meilleure lisibilité du métier aux yeux du public. Cette complémentarité entre professionnels de santé, et qui plus est au sein de la famille médicale, est un objectif poursuivi par le ministère de la Santé et soutenu par le gouvernement. La loi HPST a permis notamment de généraliser les coopérations entre professionnels de santé, d’élargir le champ d’intervention des sages-femmes et d’aligner le dispositif de formation des sages-femmes sur celui des autres professions médicales. L’article L.4151-7 créé par la loi  2009-879 du 21 juillet 2009 (art. 60) précise : « La formation initiale des sages-femmes peut être organisée au sein des universités, par dérogation à l’article L. 4151-7, sous réserve de l’accord du conseil régional. Cet accord doit notamment porter sur les modalités de financement de la formation. » Nous sommes à l’heure actuelle en attente d’un arrêté cadre ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.