Numéro 578 - septembre 2018colloque

Discussion

Soma et psyché

La médecine des comportements

Les maladies non transmissibles représentent les principales causes de malades chroniques et de décès dans le monde. En France, elles sont responsables de 87 % des causes (rapport OMS 2014). Il s’agit essentiellement des conséquences des consommations de tabac, d’alcool ou de drogues, de la malnutrition qualitative et quantitative, de l’inactivité physique, de la sédentarité et des troubles du sommeil. Il faut ajouter à cette liste les conséquences de l’exposition aux UV, à la pollution (expositions environnementales, professionnelles, contaminants alimentaires…) et tout particulièrement aux pesticides et aux perturbateurs neuroendocriniens. La sédentarité, proche de la dépense énergétique de repos, est un facteur de risque différent du facteur d’inactivité physique, c'est-à-dire l’activité physique insuffisante. L’inactivité physique est un facteur de mortalité impliqué au niveau mondial autant voire plus que le tabac. En France, près des trois quarts des décès sont en rapport avec les cancers et les maladies cardio-vasculaires pour partie attribuables à ces causes environnementales et comportementales. La médecine a longtemps ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.