Numéro 581 - dĂ©cembre 2018dossier

Rapport HAS*

Soigner mieux

Depuis l’ordonnance n° 2017-84 du 26 janvier 2017, la Haute Autorité de santé dispose d’une nouvelle compétence. « Dans le cadre des missions confiées à la Haute Autorité de santé, une commission spécialisée de la Haute Autorité […] est chargée d’établir et de diffuser des recommandations et avis médico-économiques sur les stratégies de soins, de prescription ou de prise en charge les plus efficientes, ainsi que d’évaluer l’impact sur les dépenses d’assurance maladie. » C’est dans ce cadre que la HAS a rendu public, en juillet dernier, son premier rapport d’analyse prospective 2018 intitulé « De nouveaux choix pour soigner mieux ».

* HAS, « De nouveaux choix pour soigner mieux », rapport d’analyse prospective, 2018. www.has-sante.fr Les préconisations contenues dans le rapport de la Haute Autorité de santé (HAS) s’organisent en cinq grandes thématiques :  le développement de la qualité des soins et des services de santé doit mobiliser des leviers encore insuffisamment activés aujourd’hui ; l’évaluation des biens et des stratégies de santé doit évoluer ; une refonte du dispositif d’évaluation de la qualité des établissements sociaux et médico-sociaux est aujourd’hui essentielle pour répondre aux attentes de nos concitoyens ; une gouvernance plus forte des données de santé dites de « vie réelle » devient indispensable pour améliorer leur collecte et leur traitement et permettre leur articulation avec des données médico-administratives si l’on veut gagner en efficience des technologies et des pratiques de santé ; un plus grand engagement des patients et usagers en santé doit maintenant être accepté, y compris dans la délibération collective qui doit mieux utiliser les outils de la démocratie participative, notamment le ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.