Numéro 581 - dĂ©cembre 2018note de lecture

polar bioéthique

S.A.R.R.A

Une intelligence artificielle

Ancien conseiller du Premier ministre chargé de la santé et directeur général de CHU, David Gruson est un spécialiste reconnu dans le domaine des politiques publiques de santé. Docteur en droit médical et titulaire d’un troisième cycle de technologies de l’information et de la communication, il signe son premier roman et le premier polar bioéthique : S.A.R.R.A, préfacé par le Pr Guy Vallancien. 

S.A.R.R.A… Longtemps après que l’on a refermé le livre de David Gruson, subsiste encore son écho… S.A.R.R.A. ? Sara ? Sarah ? Qui es-tu vraiment ? Ton image ne quitte pas le lecteur. Et pourtant, nul ne connaît ton visage, pas plus celui de toutes les héroïnes qui passent dans cette histoire. Qui passent, comme les passantes de Brassens, qu’on croise et qu’on ne retrouvera pas. Qui, d’ailleurs, d’entre elles est la plus humaine dans ce livre ? Jusqu’à la fin, la chose se discute.  Histoire profondément féministe que celle que nous raconte ici David Gruson, qui nous réduit à ne pouvoir qu’imaginer ses héroïnes dont les actions et les pensées revêtent des significations multiples qui nous séduisent et nous font vaciller, qui nous font croire que et pourtant non. Nous ne sommes que leurs jouets et on ne peut les comprendre semble nous dire David Gruson, et il n’a évidemment pas tort. On s’y perd mais de manière consentie car, au vrai, on s’y abandonne, emporté par l’auteur dans un labyrinthe de bribes, de SMS, de brefs récits purement factuels mettant en scène les nombreux personnages de l’histoire. Significations ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.