Numéro 563 - février 2017dossier

GHT

Les réorganisations territoriales doivent s’appuyer sur les CHU

Avec la réforme des organisations territoriales couplée à celle des GHT, les CHU ont affiché leur volonté d’assurer un rôle de coordination régionale, avec pour objectif de garantir l’équité d’accès à des filières de soins d’excellence. Pour cela, la dynamique d’ouverture sur le territoire plaide pour un CHU « hors les murs », organisé avec ses partenaires territoriaux.

Les besoins d’une société en mutation Les constats ne sont pas nouveaux et ne se restreignent pas aux seuls CHU, mais ils questionnent aujourd’hui ces derniers sur les évolutions à mettre en œuvre pour faire perdurer leur modèle. Les patients d’aujourd’hui sont mieux informés, porteurs d’une expertise profane, connectés et plus exigeants. Agissant dans un environnement numérique et connecté, ils expriment un besoin d’immédiateté et de réactivité qui force les organisations à améliorer sans cesse leurs interfaces entre acteurs pour une meilleure coordination dans la prise en charge et une bonne diffusion de l’information. La relation patient/médecin a depuis longtemps dépassé le « colloque singulier » bilatéral. Les patients sont aussi de plus en plus associés à la gouvernance des établissements. Face aux nouveaux financements incitatifs et au développement des prises en charge ambulatoires s’opère un raccourcissement du temps de la prise en charge qui exige des parcours de soins protocolés, coordonnés et gradués. Le patient exprime un besoin de rencontrer dans un temps le plus limité possible la totalité des acteurs ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *