Numéro 569 - octobre 2017ap-hp

Performance

Réinventer les secrétariats médicaux

Les secrétariats médicaux sont à la confluence de deux évolutions majeures de l’AP-HP : les nouveaux outils numériques (dossier médical informatisé, prise de rendez-vous en ligne, zéro papier, dictée et reconnaissance vocale…) vont bouleverser en profondeur la physionomie des tâches quotidiennes des agents, tandis qu’un recentrage sur l’accueil et l’assistanat médical est appelé de ses vœux par les médecins, tant leurs besoins et ceux de leurs patients ont évolué. Cette transformation peut susciter des inquiétudes auprès des 2 758 ETP d’assistantes médico-administratives (AMA, « assistantes » car féminisation quasi-exclusive de la profession…) qui représentent les forces vives de ces secrétariats. Il s’agit là pourtant d’une formidable opportunité de repenser les processus de travail en recentrant ces professionnelles sur leurs missions premières, tout en recouvrant des conditions de travail que beaucoup jugent aujourd’hui dégradées. Vision d’un horizon gagnant/gagnant/gagnant (patients/médecins/AMA) pour l’AP-HP.

Le dossier médical informatisé, en cours de déploiement au sein des groupes hospitaliers de l’AP-HP, offre la possibilité d’un envoi automatique du compte-rendu d’hospitalisation aux correspondants de ville par messagerie sécurisée. Cette automatisation – qui vient se substituer aux traditionnelles tâches de frappe, mise sous pli, adressage… que les secrétaires connaissent bien – suscite la crainte auprès d’un certain nombre d’entre elles d’une érosion de leurs missions quotidiennes. En réalité, les assistantes médico-administratives (AMA) des services pilotes rompues à cette nouvelle modalité y ont vu un gain majeur en termes de qualité, et surtout de temps alors libéré à consacrer aux patients et aux médecins traitants. Elles ne retourneraient en arrière pour rien au monde. Il en va de cette nouvelle modalité comme pour beaucoup d’autres, notamment issues des perspectives numériques : elles bousculent les habitudes de travail et font sortir temporairement les agents des secrétariats de leur zone de confort, provoquant par anticipation craintes et réticences. Forts de ce constat, un certain nombre de groupes hospitaliers de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *