Numéro 533 - février 2014expérience

Qualité

Recueil généralisé des SIIPS et des AAS

Mise en place au CHU de Bordeaux

Les auteurs présentent ici la généralisation du recueil de la charge en soins basée sur la méthode des soins infirmiers individualisés à la personne soignée (SIIPS) et des activités afférentes aux soins (AAS), son encadrement institutionnel et la formation des utilisateurs au CHU de Bordeaux à partir de l’année 2008. Ils montrent ainsi l’importance du suivi de l’exhaustivité et du contrôle de la qualité, décrivent le dispositif de retour d’informations et d’analyse de données, et brossent les perspectives de travail envisagées dans ce domaine par l’établissement.

La nécessité de mesurer l’activité en soins infirmiers de façon fiable et vérifiable constitue un enjeu primordial dans un monde hospitalier où l’évolution de l’activité soignante est constante, avec de nouvelles techniques de prise en charge, des durées de séjours de plus en plus courtes et une diversification des types d’hospitalisation. La méthode des soins infirmiers individualisés à la personne soignée (SIIPS) constitue de ce point de vue une approche magistrale parmi les méthodes d’estimation de la charge en soins. Basée sur le concept majeur de « demande en soins du malade », elle permet associée au relevé des activités afférentes aux soins (AAS) de calculer la charge de travail attendue du personnel infirmier et aide-soignant dans une unité médicale ou un établissement donné. On dispose alors d’un critère solide de ventilation des moyens humains entre unités prestataires de l’établissement. La méthode ne s’arrête pas au seul contrôle des effectifs et permet de nombreuses autres applications, par exemple dans le domaine du programme de médicalisation du système d’information (PMSI), de la tarification à ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.