Numéro 514 - mars 2012séminaire ehesp-idm

Performance hospitalière

Rappel de quelques principes théoriques

En management, la performance est définie comme un construit multidimensionnel, composée d’autant de dimensions que l’organisation est complexe. Le rôle des coûts et de la qualité est le plus souvent évoqué, mais d’autres facteurs peuvent être appréhendés.

La théorie des organisations, appliquée au contexte hospitalier, a notamment mis en lumière le rôle de la relation avec l’environnement extérieur (médecine de ville, ancrage dans la cité…) et différents aspects associés à la satisfaction des professionnels au travail (1) ou le maintien de valeurs éthiques et professionnelles dans le cadre des efforts de rationalisation engagée (2). La vertu de tels cadres est d’affirmer ce caractère multidimensionnel de la performance, évitant ainsi de la cantonner à une évaluation strictement financière, tant à l’échelle nationale ou régionale qu’à celle d’un établissement. Il s’agit d’un point important, car les dimensions retenues, comme les priorités accordées entre elles, peuvent faire varier le sens donné à cette performance. Par exemple, dans le balance score card , modèle à succès en entreprise proposé par Kaplan et Norton (3) et fréquemment employé dans le secteur de la santé, la qualité comme la satisfaction du personnel sont des dimensions identifiées mais subordonnées à leur impact sur l’équilibre financier. Cet exemple souligne que dans ce cas la performance, ou ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.