Numéro 560 - novembre 2016ap-hp

L’AP-HP se transforme

Radiologie interventionnelle

Innover dans la prise en charge des cancers en réponse à la demande forte des patients

La radiologie interventionnelle oncologique concerne les actes médicaux mini-invasifs ayant pour but le diagnostic et/ou le traitement d’une pathologie tumorale et sont réalisés sous guidage et/ou contrôle d’un moyen d’imagerie (RX, ultrasons, scanner, IRM). Le service de radiologie adulte du groupe hospitalier Necker-Enfants malades rapporte ici son expérience de la pratique de cette technique.

La montée en charge de la radiologie interventionnelle Une perspective confirmée En 2008, la Société française de radiologie et l’Institut national du cancer observaient que l’activité interventionnelle mini-invasive en cancérologie restait en France méconnue, sous-estimée et mal valorisée, qu’il s’agisse des actes à visées diagnostique, curative, adjuvante ou palliative (1). Un an plus tard, les premières données de recensement liées à la prise en charge des patients en radiologie interventionnelle, tous organes confondus, établies par le registre EpiFri, faisaient état d’une activité globale, en France, de 545 000 actes, dont 315 000 actes diagnostiques et 230 000 actes thérapeutiques effectués par plus de 1 250 radiologues répartis dans 300 centres (2).Concernant l’AP-HP, un rapport de la DOMU faisait état, pour la seule prise en charge en radiologie interventionnelle avec guidage sous scanner, d’une progression d’activité de plus de 20 % entre 2010 et 2011 pour atteindre un premier palier jusqu’en 2013 et à nouveau une progression de 8,4 % entre 2013 et 2014 (3). Plus récemment, l’enquête « Radiologie ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.