Numéro 561 - décembre 2016analyse

Stratégie

Le programme d’investissements d’avenir

Quels enjeux pour les CHU ?

Le programme d’investissements d’avenir (PIA), l’un des piliers de la politique industrielle française, doit permettre de faire passer la France du statut de pays « innovateur suiveur » à celui de pays « innovateur leader ». Les auteurs démontrent ici tout l’intérêt pour les CHU de participer aux PIA, notamment pour la recherche hospitalo-universitaire et pour développer des partenariats institutionnels et économiques.

Il est loin le temps de la politique industrielle basée sur les filières, les plans sectoriels, l’émergence des champions nationaux, la reconquête du marché intérieur, etc. Dans un nouvel environnement caractérisé avant tout par l’économie du savoir et par des activités intensives en connaissances – l’économie de la connaissance prenant le pas sur l’économie de l’industrie –, la priorité absolue des pouvoirs publics est de prendre des mesures fortes pour favoriser l’innovation. Les performances économiques dépendent désormais de la capacité d’une nation à créer un environnement propice aux nouvelles trajectoires technologiques et à l’atteinte de la frontière technologique. C’est dans ce contexte que s’inscrit une politique industrielle active où l’État veut créer un environnement favorable aux entreprises et intervenir plus ou moins directement sur les réalisations. Cette politique a commencé avant la crise de 2008. Toutefois, la fragilité de la position économique internationale de la France est structurelle. En 2000, l’État et les opérateurs avaient déjà mis en place trente dispositifs nationaux. Il en existe ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.