Numéro 597 - juillet 2020réflexion

proposition

Pour la création d’un conseil stratégique hospitalier

Quel type d’organisation hospitalière permet de prendre des décisions rapides, efficaces, et concertées ? Son expérience de terrain au sein d’une cellule de crise pendant la crise sanitaire du Covid-19 a amené l’auteur à requestionner cette thématique, ô combien importante pendant une période où le poids des décisions laisse peu de place à l’hésitation. Une question qui semble aussi agiter le législateur qui fonctionne par essai/erreur à chaque nouvelle réforme de santé. Est proposée ici la réhabilitation d’une instance décisionnaire à responsabilités partagées entre les différents acteurs de l’établissement : une instance plus représentative, plus démocratique, omnidisciplinaire, omnidirectionnelle, pouvant se transformer le cas échéant en véritable « conseil de guerre » lors d’une crise sanitaire.

La genèse des structures de santé en France s’est opérée au nom de valeurs morales. Aux IVe et Ve siècles, les maisons d’hospitalité, créées par les chrétiens et encouragées par le clergé, accueillent les malheureux, malades ou trop âgés, ou encore les pèlerins sur le chemin de Compostelle. À partir du XIIe siècle, en périphérie urbaine, des établissements sont dédiés à la lutte contre la lèpre. En 1260, Louis IX (plus tard saint Louis) fonde l’hospice des Quinze-Vingts pour accueillir les aveugles pauvres.  Durant la période 1789-1791, via un comité de mendicité présidé par de La Rochefoucauld-Liancourt, les révolutionnaires décident de la fermeture des hôpitaux afin de confirmer leur programme de lutte contre la mendicité : les hôpitaux sont confisqués aux congrégations religieuses en 1790 puis nationalisés en 1794. Débute alors une nouvelle quête d’identité pour ces établissements gérés par l’État. En 1851, hôpitaux et hospices deviennent des établissements autonomes disposant de la personnalité morale, c’est-à-dire du droit d’avoir un patrimoine, de disposer d’un budget et d’agir, le cas échéant, en ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.