Numéro 543 - février 2015expérience

Gestion

Plan de retour à l’équilibre financier

Bilan et perspectives au CHI Eure-Seine

Fin 2011, le centre hospitalier intercommunal Eure-Seine (hôpitaux d’Évreux-Vernon) accuse un déficit record de 13,5 millions d’euros, soit près de 7,5 % de l’EPRD. Suite à une mission d’appui de l’Igas, le nouveau directeur et le nouveau président de CME préparent un nouveau projet d’établissement et un plan de retour à l’équilibre. En trois ans, de 2012 à 2014, le management et la stratégie du centre hospitalier ont été complètement redéfinis et mis en œuvre. Les résultats financiers sont au rendez-vous : réduction de deux tiers du déficit, nouvelle dynamique médicale et managériale.

En 2011, le CH Eure-Seine (CHES), affichant un déficit de 13,5 millions d’euros, a fait l’objet d’une mission d’appui de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) de septembre à décembre 2011, préconisant une réorganisation radicale du mode de management et de pilotage médico-économique de l’établissement. Malgré la fusion des deux sites hospitaliers d’Evreux et de Vernon en 2004, faisant suite à un syndicat interhospitalier mis en place dès 1999, chaque site avait jalousement conservé son autonomie, à tel point que l’Igas parlait de « fonctionnement en miroir » et relevait fort justement les « trois crises » : médicale, stratégique et financière. Sous contrôle du Comité national de suivi des risques financiers, puis du Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (Copermo), l’établissement élabore un premier plan de relance début 2012, puis un plan de retour à l’équilibre financier (Pref), cosigné par le directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) et le directeur du CHES fin 2012. Ce plan très contraignant prévoit l’application des règles nationales ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.