Numéro 539 - octobre 2014séminaire ehesp-idm

Stratégie

Pilotage territorial des organisations de santé

Sur le pilotage territorial des organisations de santé, on peut attendre deux orientations. La première consiste à étudier la capacité des organisations de santé, comprises comme les établissements de santé, à développer dans une perspective stratégique des alliances, des fusions ou d’autres formes de complémentarité avec d’autres établissements ou avec des professionnels de l’offre de soins primaires et du médico-social. La seconde vise à étudier comment l’action publique, dans son objectif de maillage territorial de l’offre de soins, et plus généralement de l’aménagement du territoire, prend en compte les organisations de santé.

C’est dans cette double lecture que les expériences présentées ont été analysées. On devine d’ailleurs d’emblée combien cette notion de « pilotage territorial » est dépendante d’une synthèse entre ces deux approches : d’une part l’esprit stratégique développé par les responsables des établissements de santé, d’autre part l’action publique conduite par le régulateur. À cet égard, les acteurs de ce pilotage s’avèrent, à l’analyse, plus nombreux que le simple couple manager hospitalier/directeur d’agence régionale de santé (ARS). Si les managers hospitaliers sont en première ligne, ils sont souvent accompagnés de médecins exerçant des responsabilités dans l’établissement. Par ailleurs, ils ne sont pas les seuls à engager des initiatives dans le champ des représentants de l’offre de soins primaires, pouvant s’avérer tout aussi actifs comme l’a démontré l’expérience de l’union régionale des médecins libéraux (URML) de Basse-Normandie. De l’autre côté, le rôle du régulateur n’est pas aussi simple à cerner que pourrait le laisser penser une première lecture attribuant cette mission aux ARS. Certes, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.