Numéro 577 - juillet 2018dossier

Démarche qualité

Le parcours patient à la loupe

De la pertinence des hospitalisations à une réflexion institutionnelle

La revue de pertinence des hospitalisations est une méthodologie développée aux États-Unis pour évaluer l’adéquation des soins aux besoins des patients. Réalisé au CHU de Reims en 2016, cet audit a permis d’analyser tant les résultats que les facteurs de réussite des journées d’hospitalisation et d’initier un mouvement positif dans l’institution, en centrant la réflexion sur le patient et la pratique des soignants.

Pertinence. Dans un contexte d’évaluation, le mot résonne chez les soignants avec « contrôle » et « sentence ». La culture de la qualité est difficile à implanter en santé, et de manière générale en France. En effet, au pays de la monarchie de droit divin, remettre en cause la parole des pères et vouloir évaluer le travail fourni par ses pairs a longtemps été vécu comme un crime de lèse-majesté par le corps médical. À une époque (pas si lointaine) où les droits des patients étaient encore balbutiants, le paradigme paternaliste dominait la relation de soin, de même que les choix médicaux d’organisation sanitaire ne souffraient d’aucune contestation : seul le médecin détenait le fruit de l’arbre de la connaissance et son courroux s’exerçait sur quiconque s’en approchait pour y goûter. Dans une France au système de protection sociale estimé comme « le meilleur du monde », les choix et arbitrages sanitaires et médico-sociaux n’étaient motivés que par les besoins ressentis et exprimés par le corps médical. À l’extrême opposé de l’échiquier de la politique sanitaire, nombre de techniciens, économistes ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *