Numéro 573 - février 2018expérience

préparations anticancéreuses

Optimisation de la chaîne du froid

Le circuit de deux sites d’un même GH

Certaines préparations de chimiothérapies exigent des températures de conservation indispensables au maintien de leur qualité. Cette notion est confortée par l’arrêté du 30 juin 2000 relatif aux bonnes pratiques de distribution en gros des médicaments à usage humain, la décision du 20 février 2014 et des recommandations établies par l’Ordre national des pharmaciens. Un guide plus récent de l’observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l’innovation thérapeutique (Omedit) Centre Val-de-Loire décrit les exigences minimales de transport au froid des chimiothérapies. Au sein du groupement hospitalier présenté ici, la préparation des anticancéreux s’effectue sur un site distant du site où ils sont administrés. En contexte de certification, les auteurs ont réalisé un état des lieux de la maîtrise de la chaîne du froid des préparations à l’aide d’un outil Omedit et défini les conditions optimales de leur acheminement entre les deux sites pharmaceutiques via des enregistrements de température.

Matériel et méthode La grille de l’Omedit Basse-Normandie (Processus maîtrise de la chaîne du froid pour les produits sensibles à la température (PST) - Questionnaire PUI) a servi dans un premier temps de support pour l’autoévaluation des deux secteurs de la pharmacie impliqués dans le circuit des chimiothérapies : unité de reconstitution des médicaments cytotoxiques et pharmacie des patients hospitalisés du site où sont administrées les préparations. Cet outil permet d’identifier les défaillances potentielles des pratiques compte tenu de leur criticité (gravité et fréquence). Les grilles ont été complétées par un pharmacien sur chacun des deux sites et les résultats obtenus ont été présentés, via l’outil Omedit, sous la forme de diagrammes de Kiviat (représentation du niveau de criticité par processus). Les mesures de température au sein des contenants transportant les chimiothérapies ont été réalisées à l’aide de sondes de température étalonnées Cofrac, couplées à un enregistreur et placées au centre du conteneur au plus proche des poches présentes. Un planning de tests a été établi sur trois semaines ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.