Numéro 592 - janvier 2020expérience

démarche

Modélisation d’un hôpital de jour transdisciplinaire

Vers une organisation territoriale en réseau

Depuis 20  ans, le développement de l’activité ambulatoire est au cœur de la réorganisation des services hospitaliers français. À l’AP-HP, l’activité ambulatoire reste globalement moins importante que dans d’autres structures, notamment privées(1). Néanmoins, en 2017, le groupe hospitalier des hôpitaux universitaires Paris Seine-Saint-Denis(2) réalisait deux tiers des journées d’hôpital de jour (HDJ) dans un groupe homogène de malades donné comme celui regroupant les rhumatismes inflammatoires chroniques(3). Les auteurs présentent ici les étapes de modélisation de l’HDJ transdisciplinaire qu’ils veulent développer pour intégrer l’exercice ambulatoire dans le CHU pour leur bassin de population.

Contexte/État des lieux Entre  2014 et  2016, nous avons eu à faire face à une augmentation de 26 % de l’activité de l’hôpital de jour (HDJ) – avec plus de 1 631 chimiothérapies par an –, et ce à effectif infirmier constant. Un surcroît d’activité dû au recrutement de deux hospitalo-universitaires et d’un praticien attaché, avec une augmentation proportionnelle du nombre de consultations sur la même période. L’organisation de l’HDJ de cancérologie de l’hôpital Avicenne reposait déjà sur un système d’anticipation des soins puisque la consultation médicale, la prescription du traitement anticancéreux, la programmation et la préparation centralisée se faisaient la veille de la venue en HDJ pour le traitement. Il a néanmoins fallu reconsidérer cette organisation au regard de l’augmentation d’activité, afin d’éviter un risque d’épuisement professionnel du personnel infirmier. L’HDJ de chimiothérapie d’Avicenne est une unité fonctionnelle dans le service de cancérologie, composée de six infirmières, dont une à 80 %, et d’un aide-soignant (soit 6,8 ETP). En juin  2016, on pouvait qualifier ce groupe ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.