Numéro 567 - juillet 2017dossier

Évaluation

Mesure et caractérisation de la précarité

Il est tout d’abord nécessaire de caractériser le fait dont on veut mesurer l’impact. Or, là se trouve le paradoxe essentiel de la précarité : si son ressenti est extrêmement fort et évident pour les acteurs administratifs, sociaux, soignants et médicaux qui décrivent unanimement son effet sur la lourdeur des prises en charge, la complexité de gestion des dossiers, ou encore la difficulté de construire des parcours de soins opérants, l’organisation hospitalière ne dispose pas pour autant d’outils permettant d’embrasser et de mesurer le fait précaire. L’approche présentée ici a consisté à caractériser de manière globale les territoires dont sont issus les patients pour doter les établissements de nouveaux outils de compréhension et de caractérisation de la précarité de leur patientèle.

Les mesures existantes La difficulté de caractériser la précarité s’explique par deux raisons principales. La première tient à la nature même de la précarité (1), par définition multifactorielle, pouvant donc se manifester sous plusieurs apparences (2) et ne facilitant pas une détection systématique de l’ensemble des situations. La seconde raison est l’absence de recueil centralisé fiable, concentrant toutes les informations relatives à la précarité quelles que soient leurs sources. En l’état, l’hôpital dispose de plusieurs entrées possibles, mais qui ne se croisent pas de manière évidente et qui ne sont donc pas exploitables à une large échelle : la mission d’intérêt général (MIG) Précarité repose sur un ciblage des patients bénéficiant de l’aide médicale d’État (AME), de la couverture maladie universelle (CMU) ou de la CMU complémentaire (CMUC). Ces trois catégories recouvrent inéluctablement une forte partie des personnes en situation de vulnérabilité, mais certains cas se situent en dehors de ce champ ; en sont notamment exclues les personnes sans droits ouverts auprès de l’Assurance Maladie ; le ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *