Numéro 538 - septembre 2014dossier

Méthodologie

Médicaments à risque

L’état des lieux au CHRU de Montpellier

Afin de répondre aux exigences de l’arrêté du 6 avril 2011 en termes de gestion des risques liés à la prise en charge médicamenteuse, la commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles (CMDMS) du CHRU de Montpellier a été chargée d’établir une liste de « médicaments à risque » propre à l’établissement. Une première liste de treize médicaments/familles thérapeutiques (M/FT) a ainsi été établie d’après la criticité du risque, la fréquence de prescription et la possibilité de mise en œuvre pratique d’actions correctives et préventives. Un plan d’action est en cours de rédaction pour diminuer les risques liés à l’utilisation des M/FT de cette liste et prioriser leur validation pharmaceutique.

Un groupe de réflexion pluridisciplinaire composé de pharmaciens, médecins et cadres de santé a été constitué par la commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles (CMDMS) du CHRU de Montpellier. Dans un premier temps, ce groupe a procédé à une revue de la littérature : arrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé (1), la liste de l’Institute for Safe Medication Practices (2), la liste des Never Events de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) (3), les recommandations de la Haute Autorité de santé (4), publications scientifiques (5). Matériels et méthodes Afin d’élaborer une liste en rapport avec nos pratiques quotidiennes, les acteurs de terrain ont été sollicités. Un questionnaire a ainsi été envoyé aux référents médicaux, pharmaceutiques et infirmiers des groupes de travail de la CMDMS pour identifier les médicaments à risque. [encadre_shortcode titre='5399'] Ils devaient spécifier les médicaments de leur spécialité médicale qu’ils ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.