Numéro 594 - mars 2020expĂ©rience

qualité

Macrocartographie des risques par les audits

Meilleures sont les connaissances des individus de leur activité, plus leur perception des risques peut être considérée comme une photographie instantanée des risques globaux de cette activité. C’est sur ce principe que se fonde la macrocartographie des risques par audit (MCRA) pour identifier les risques perçus à tous les niveaux de l’organisation, en l’occurrence un établissement de santé. 

Dans les établissements de santé, l’identification, l’évaluation et la cartographie des risques sont réalisées au moyen de méthodes telle l’analyse globale des risques (AGR). L’identification des situations dangereuses et des scénarios d’événements redoutés puis leur évaluation en termes de risque initial aboutissent à la définition d’actions de prévention ou de protection formant le plan de réduction des risques initiaux. Le risque résiduel est contrôlé si nécessaire, et sa gestion formalisée dans le catalogue des paramètres de sécurité(1). Cette démarche est appliquée au niveau des activités de base, des sous-processus ou des services, mais elle devient inefficiente car trop coûteuse en ressource dès lors qu’il s’agit de l’appliquer aux niveaux supérieurs des organisations comme les établissements eux-mêmes ou les regroupements d’établissements spatialement distribués régionalement ou nationalement. La méthode de macrocartographie des risques par audit (MCRA) a été développée initialement dans le secteur spatial dans les années 2000, puis améliorée et éprouvée notamment dans le secteur de la santé(2). Fruit de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.