Numéro 491 - décembre 2009dossier

Système d’information

L’informatisation des transports sanitaires à l’AP-HM

À l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), la régulation traditionnelle des transports sanitaires organisée sur les échanges téléphoniques et les mémoires papier posait de nombreux problèmes que le professionnalisme des personnels contribuait malgré tout à limiter. Cependant, le système avait atteint ses limites avec l’augmentation du nombre de demandes de transports induits par la spécialisation des établissements marseillais, relevant de l’AP-HM ou non. Il était donc devenu nécessaire d’entrer dans une démarche d’évolution du système d’information dédié à cette fonction…

Pour Martine Garadier, ingénieur à la DSIO, « il y a longtemps que s’impose la nécessité pour l’AP-HM de l’informatisation de la régulation des transports sanitaires qui est une fonction, critique, au plus près des patients ». C’est ainsi qu’a été conduit ce projet « sponsorisé » de manière très ferme par la direction générale et « gouverné » dans une étroite collaboration de la direction métier, le service central des transports et la direction du système d’information et d’organisation (DSIO). Efficacité, efficience et gouvernance sont ici les maîtres mots : efficacité : avec les mêmes moyens humains dans une organisation rénovée, le service rendu au patient et les conditions de travail des personnels, régulateurs, ambulanciers et personnels de soins, se sont grandement améliorés ; efficience : le retour sur investissement, non financier et financier, est probant avant même la fin des six premiers mois de fonctionnement ; gouvernance : la clé majeure du succès est la manière dont le projet a été « gouverné » : une direction générale déterminée et une direction métier et une direction du système ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.