Numéro 549 - octobre 2015dossier

Rapport Drees

L’état de santé de la population française

Le projet de loi de modernisation du système de santé porté par Marisol Touraine souligne que l’état de la population a évolué depuis une décennie et qu’il s’agit de s’appuyer sur les déterminants de santé (1) pour définir un modèle plus équitable. Sont présentées ici les principales conclusions de la sixième édition du rapport produit par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). À travers plus de 200 indicateurs, ce rapport conjugue approches par populations, par déterminants et par pathologies, illustrant l’état de santé globalement favorable des Français.

D’emblée, il s’agit de rappeler que la future loi de santé s’appuie sur les débats qui ont nourri la Stratégie nationale de santé lancée en 2013 par la ministre et ayant pour horizon de fonder une organisation sanitaire plus juste pour la décennie. Trois défis sont soulevés à l’occasion de l’analyse de l’état de la population française : l’allongement de la durée de vie : les Français vivent plus vieux, avec une espérance de vie – 85,4 ans pour les femmes (+1,6 an en dix ans), 79,2 ans pour les hommes en 2014 (+ 2,5 ans en dix ans) – parmi les plus élevées d’Europe et qui appelle une prise en charge adaptée ; la progression des maladies chroniques : s’ils vivent de plus en plus longtemps, les Français souffrent davantage de maladies chroniques, conséquences directes du vieillissement de la population. Entre 2010 et 2012, le cap des 3 millions de Français atteints de diabète a ainsi été franchi ; la persistance des inégalités de santé : les inégalités sociales influent encore largement sur l’état de santé de la population. Les enfants d’ouvriers ont dix fois plus de chance d’être obèses que ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.