Numéro 500 - novembre 2010les mots de la rédaction

Réflexion

Les traces du futur

J’emprunte au Graph, avec lequel Gestions hospitalières a tissé de longue date des liens étroits et continus, le titre de mon propos qui vient clore ce 500e numéro. À quoi pensait le comité de rédaction quand lui vint l’idée de revisiter, ou plus exactement de faire relire par la génération montante des directeurs d’hôpital, un demi-siècle de publications ? Gestions hospitalières avait-elle été de son temps ? L’était-elle encore dans sa maturité ? Comment l’être demain ? La revue est née au tournant des années 1960. Quand l’hôpital moderne, celui dans lequel nous exerçons, sortait des limbes. À une époque où tout était à faire : affirmer l’hôpital, construire la gestion, professionnaliser les métiers, considérer le malade… À des années-lumière de la réalité actuelle ! Nous nous demandions si « Gestions hospitalières, revue pratique, administrative et médico-administrative, fonctionnelle, économique » (puisque telle se présentait-elle au bal des débutantes) avait su, au fil du temps, se faire l’écho des préoccupations des pionniers, des espoirs des visionnaires, des ambitions des managers, des rêves des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.