Numéro 554 - mars 2016dossier

Performance

Les consultants ont-ils fait évoluer le management à l’hôpital ?

Le recours au conseil en management par les hôpitaux a débuté de manière significative il y a près de vingt-cinq ans avec la loi instituant la nécessité de construire un projet d’établissement sur le modèle conceptuel des projets d’entreprise. Fort de son expérience dans de grands cabinets de conseil, l’auteur fait le point sur l’impact de cette relation établie au fil du temps sur le management hospitalier.

Deux périodes ont marqué l’histoire du conseil en management, qui entre aujourd’hui dans une troisième phase. La première période (1985-2004) a été caractérisée par un recours au conseil pour le traitement symptomatique des problèmes hospitaliers (crises aux urgences, au bloc opératoire, rédaction du projet d’établissement, crise RH dans un secteur) et dominée par trois cabinets principaux : Sanesco et ses spin-off (Iris, Alium), Bossard Consultants et Ernst & Young. La deuxième période (2004-2012) a été déclenchée par deux facteurs : la mise en œuvre de la tarification à l’activité (T2A) et la création des missions d’appui (Meah, Mainh, GMISH) qui ont fusionné en 2008 pour constituer l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap). Les notions d’efficience, de plan de retour à l’équilibre ont alors prévalu et se sont industrialisées. Les méthodes et les approches ont été partagées, consolidées et publiées principalement par l’Anap. Les budgets consacrés au conseil en management ont été dopés par le financement Anap dans la période 2009-2012. Enfin, la taille des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.