Numéro 555 - avril 2016note de lecture

Régulation

Les conflits d’intérêts à l’hôpital public

L’ouvrage Les Conflits d’intérêts à l’hôpital public : le débat, dirigé par Joël Moret-Bailly et Dominique Thouvenin, est issu d’un colloque où la question des conflits d’intérêts à l’hôpital public a été posée pour la France, la Suisse, le Canada et les États-Unis avec, en perspective, les modalités de régulation qui s’esquissent.

  [caption id="" align="alignleft" width="200"] Sous la direction de J. Moret-Bailly et D. Thouvenin. Contributions de J. Moret-Bailly, O. Guillod, L. Amey, M. A. Rodwin, M.-L. Moquet-Anger, M. Morel, D. Thouvenin, A.-M. Savard, D. Truchet. Presses de l’EHESP, 2015, 24 €[/caption] Le thème des conflits d’intérêts n’est pas nouveau en France, mais il rebondit particulièrement sous l’effet des questions posées dans le domaine de la santé par la proximité entre l’expert médecin, le soignant médecin, le chercheur médecin. Par profession, l’expertise du médecin le place au carrefour des intérêts des patients qu’il soigne, de ceux des entreprises pour les essais de techniques ou de médicaments, et de ceux des institutions de recherche. Ces trois niveaux s’entrechoquent car si l’industrie a besoin d’accéder aux patients pour tester ses produits, le malade a besoin de nouveaux médicaments, le chercheur a besoin des soutiens financiers de l’industrie qui a besoin des travaux des chercheurs ; l’administration a aussi besoin d’experts… Or, ce sont souvent les mêmes acteurs médicaux qui sont au carrefour de tous ces ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.