Numéro 524 - mars 2013dossier

Analyse

Le travail en questions

La responsabilité de l’employeur quant à la santé du salarié s’est historiquement imposée pour aboutir à une obligation juridique et également managériale.

Dans son article L. 4121-1, le code du travail dispose ainsi que « l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :  des actions de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail ;  des actions d’information et de formation ;  la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés. L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes ».  Sur le plan managérial, la responsabilité de l’employeur s’illustre par l’apparition de politiques de prévention des risques professionnels et leur pilotage par les directions, ainsi que le repérage d’indicateurs relatifs au bien-être et à la qualité de vie au travail dans les dispositifs de certification. La Haute Autorité de santé (HAS) remarque que ces questions sont prégnantes, du fait notamment d’une intensification du travail (1). Ce phénomène conduit une majorité de directions des ressources humaines à se questionner sur la souffrance ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.