Numéro 538 - septembre 2014expĂ©rience

Innovation

Le soin par la musique

L’influence de la musique sur nos comportements est connue depuis fort longtemps et ses effets dans le domaine de la santé pour atténuer le ressenti de la douleur sont de plus en plus reconnus. Depuis une vingtaine d’années, l’évolution des techniques d’imagerie cérébrale et la publication de nombreux travaux scientifiques nous amènent à une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans la relation « musique et douleur ».

L’utilisation de la musique dans un but thérapeutique est à la fois ancestrale et d’une extrême modernité. Dès la préhistoire, les guérisseurs associaient un rythme musical, une danse et des plantes médicinales. Des hiéroglyphes égyptiens datant de 1500-1600 avant J.-C. témoignent d’incantations destinées à guérir la stérilité, les douleurs rhumatismales et les piqûres d’insectes. Fin XIXe siècle, certains dentistes diffusant de la musique sur un phonographe constatent une diminution de l’intensité des douleurs, de l’anxiété, des plaintes et de la fréquence des nausées chez leurs patients. En 1960, Gardner confirme que l’écoute musicale au cours d’une chirurgie dentaire aurait permis de réduire la douleur chez 90 % de 5 000 patients (1). Depuis, ces résultats ont été reportés à différents types de douleurs aiguës et chroniques (2). Choisie à bon escient, la musique permettrait donc de réduire la sensation douloureuse globale(3). La réintroduction de la musicothérapie est instaurée dans de nombreux actes médicaux et particulièrement dans le traitement de la douleur. Depuis une vingtaine d’années, l’évolution ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.