Numéro 511 - dĂ©cembre 2011dossier

Organisation

Le programme national de soutien aux maisons des adolescents

Le programme national de soutien aux maisons des adolescents (MDA) a été lancé à l’issue de la Conférence de la famille de 2004 pour assurer sur la période 2006-2010 un maillage satisfaisant du territoire en structures d’accueil et d’accompagnement des adolescents en difficulté. L’objectif était de faire bénéficier ces derniers d’une écoute spécialisée rapide, à proximité de chez eux, d’un abord croisé de leurs problématiques et de les orienter éventuellement vers des prises en charge plus spécialisées. À la suite du plan Santé des jeunes de 2008, l’objectif d’une MDA par département a été fixé. Un comité de pilotage, coprésidé par le ministère de la Santé et la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, en a élaboré le cahier des charges, annexé à chacun des cinq appels à projets lancés auprès des régions pendant la durée du programme. Quatre-vingt-quatorze projets ont ainsi été sélectionnés et ont bénéficié du soutien financier de l’État, de l’Assurance Maladie et de la Fondation, en plus des financements mobilisés par les promoteurs des projets auprès des acteurs locaux.

Objectifs et missions des MDA La MDA, lieu d’expression des maux de l’adolescence, fournit des réponses rapides et adaptées à l’intention des adolescents, de leur entourage familial et des partenaires locaux des secteurs de la santé, de l’action sociale, de l’éducation et de la justice concernés par l’adolescence. Elle ne se substitue pas aux prises en charge existantes, mais permet de mieux les utiliser. Elle se présente comme un lieu spécifique dans lequel toutes les entrées sont possibles et où les intervenants travaillent et réfléchissent ensemble. Elle assure une fonction d’accueil, d’écoute, de soutien et, si nécessaire, d’orientation des adolescents. Objectifs généraux Accueillir les adolescents et leur fournir les informations et les conseils dont ils ont besoin. Leur offrir les prestations les mieux adaptées en favorisant la synergie des acteurs et la mise en œuvre de prises en charge globales pluriprofessionnelles et pluri-institutionnelles (médicales, psychologiques, sociales, éducatives, judiciaires). Organiser l’expertise interprofessionnelle sur les situations individuelles et préciser les engagements des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.