Numéro 542 - janvier 2015expĂ©rience

RĂ©flexion

Le management de transition

L’expérience du CH Sud-Francilien

Les organisations tant publiques que privées sont régulièrement remises en cause et doivent se transformer afin de s’adapter aux besoins de plus en plus complexes des usagers/clients et aux demandes des financeurs. L’hôpital a régulièrement fait preuve d’adaptation depuis les années 1970 puisqu’il a connu quatre réformes majeures. Aujourd’hui, il est amené à expérimenter de plus en plus de pratiques managériales innovantes, parfois issues du privé, pour gagner en performance et en qualité de service, et ce sans perdre son « âme ». Le management de transition fait partie de ces pratiques qui désormais s’imposent à lui.

Le management de transition – outil managérial né aux États-Unis et aux Pays-Bas dans les années 1970 et arrivé en France dans les années 1980 – consiste à mettre à disposition des établissements demandeurs des managers expérimentés ayant parcouru des univers variés, ayant fait face à une multiplicité de situations et de défis à relever et ayant l’habitude d’être au cœur des actions, sans a priori sur telle ou telle culture nationale, de chapelle ou de métier. Les managers de transition ont donc la capacité à prendre du recul, à identifier les acteurs, à rechercher les synergies et à communiquer sur la nécessité d’agir ensemble, et ce sur une cible précise et dans un temps déterminé. Bien que cet outil soit aujourd’hui sous-utilisé dans le monde hospitalier, les entreprises privées y ont recours depuis plusieurs années et ont su en tirer tous les avantages dans différentes situations : réussir une transformation organisationnelle, assurer le remplacement ponctuel d’un dirigeant ou d’une personne clé dans l’organisation, conduire un projet stratégique, faire face à une situation de crise, répondre à des ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.