Numéro 519 - octobre 2012dossier

Compétences

Le conseiller mobilité carrière

Acteur clé de la modernisation sociale et de la mobilité professionnelle

Favoriser les mobilités professionnelles, c’est adapter les ressources humaines aux besoins, répondre aux enjeux économiques, favoriser l’épanouissement individuel… L’idée est noble, mais les contraintes réglementaires sont bien réelles : du déroulement de carrière aux droits et obligations des personnels, elles ont façonné les modalités de gestion des ressources humaines. Un métier émergent peut pourtant être une des voix de la modernisation : conseiller mobilité carrière.

L'inadéquation qualitative et quantitative entre nos ressources humaines (RH) et le maintien d’un service public sécurisé de qualité constituent un risque reconnu en raison de facteurs démographiques, sociologiques ou technologiques : la nécessité de réorganiser nos ressources est largement affirmée dans quatre rapports sollicités ces dernières années par les pouvoirs publics et, malgré une situation économique tendue, des aides financières dédiées soutiennent les établissements engagés dans les démarches de gestion prévisionnelle des métiers et des compétences (GPMC) ou des opérations de modernisation sociale sur le fonds d’intervention régional (FIR) (1). Avec l’appui de ce dispositif réglementaire, et afin d’accompagner les restructurations de grande ampleur prévues de 2010 à 2014, l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) a mis en place une cellule locale d’accompagnement social à la modernisation (Clasmo) (2) pour favoriser les mobilités, préserver et développer les compétences humaines tout en accompagnant les objectifs de plan de retour à l’équilibre. Dans ce contexte complexe aux enjeux RH divers, voire ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.