Numéro 597 - juillet 2020livres

Le bilan de l’intelligence

Paul Valéry

Voici un texte court, une conférence prononcée le 16 janvier 1935 par Paul Valéry à l’université de la revue des Annales politiques et littéraires, qui ne peut laisser indifférent. La conclusion en est simple : le bilan de l’intelligence est un sport intellectuel qui consiste dans le développement et le contrôle de nos actes intérieurs. Libre à nous de tenter d’acquérir un art de penser, de « se faire une sorte de psychologie dirigée ». Pour y parvenir, Valéry balaye toutes les preuves matérielles traditionnelles de l’intelligence et le précise rapidement : « Je n’hésite jamais à le déclarer, le diplôme est l’ennemi mortel de la culture. » Quatre-vingt-cinq ans après, cette conférence remet toujours en cause notre manière de pensée, lorsque Valéry explique que le « diplôme donne à la société un fantôme de garantie et aux diplômés des fantômes de droits. » Nous y entendons que le seul droit qu’il donne est celui du devoir permanent d’oublier un titre pour permettre à un esprit de se développer. Un texte court, pointu, qui impose l’humilité. « D’ailleurs, la quantité des publications, leur ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.