Numéro 505 - avril 2011entretien

Structures d'avenir

Laure Lemarcis de Decker

Responsable de l’équipe mobile de gériatrie, CHU de Nantes

Laure Lemarcis de Decker, 41 ans, docteur en médecine interne et gériatrie, exerce comme praticien hospitalier au CHU de Nantes depuis 2003. Fondatrice et responsable de l’équipe mobile de gériatrie, elle est titulaire d’un master Recherche en gestion et management des services de santé et en cours de thèse de sciences sur l’étude des comorbidités. Son domaine médical de prédilection est l’oncogériatrie.

Quels ont été les constats qui ont procédé à la création d’une équipe mobile de gériatrie (EMG) ? Ce n’est pas un constat mais une directive nationale qui a fait que le CHU de Nantes a été dans l’obligation de créer une équipe mobile de gériatrie. Au départ, il y a sans doute eu une réflexion nationale sur la nécessité de créer des équipes mobiles de gériatrie. Nantes était l’un des derniers CHU qui n’en avait pas. Il y a sept ans, on m’a demandé de venir de Tours pour mettre en place l’équipe mobile de gériatrie. L’équipe a été implantée sur le CHU de Nantes avec des moyens à l’époque limités et qui n’ont cessé de croître parce que l’offre a entraîné un besoin toujours plus grand. Nous disposons d’1,5 équivalent temps plein (ETP) de médecine partagé entre trois médecins, d’1,5 ETP d’assistance sociale réparti sur deux assistantes sociales, d’1,5 ETP d’IDE pour deux infirmières, d’0,2 ETP d’ergothérapie, de 0,2 de neuropsychologie et d’1 ETP de secrétariat. Quel est l’adossement avec le service de gériatrie de l’hôpital ? L’EMG est complètement indépendante en termes d’effectif par ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.