Numéro 547 - juillet 2015dossier

Expérience

L’attractivité, un enjeu marketing

Choisir le CHU de Rouen pour s’y faire soigner, vouloir y travailler ou y trouver un terrain de stage est une option envisageable mais pas systématique au regard des offres proposées par les différents établissements de santé publics et privés régionaux, nationaux ou internationaux. Pour renforcer l’attractivité du CHU et orienter ce choix, la direction de la communication a mis en place une stratégie de communication dite à 360 degrés, qui s’appuie sur l’utilisation cohérente d’outils on et off line pour mieux faire connaître l’offre de soins et de services, valoriser les compétences et favoriser le dialogue avec et entre les publics concernés.

Le CHU de Rouen est considéré par ses usagers et partenaires comme un acteur majeur du secteur de la santé en région. Il reste néanmoins un établissement de santé parmi d’autres dans un marché concurrentiel. S’il veut garantir le développement de ses activités, il se doit de proposer la meilleure qualité et sécurité des soins pour répondre aux besoins des « clients » du marché, patients et partenaires, acquis ou potentiels. C’est là un préalable nécessaire mais insuffisant. Pour être « choisi », le CHU doit aussi comprendre et répondre aux attentes exprimées par ces mêmes publics… Les attentes S’ils sont attachés aux valeurs du service public – les enquêtes menées par la Fédération hospitalière de France (FHF) le montrent –, les Français se comportent aussi comme des « consommateurs » de soins. Ils estiment être en droit de disposer de certaines prestations, certaines attentions, au-delà des soins. Ils considèrent par exemple l’accueil, la disponibilité, l’accessibilité, l’écoute, le dialogue ou l’information comme faisant partie d’un « pack » de prise en charge hospitalière. À ces attentes, ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.