Numéro 488 - septembre 2009graph

1re séance

La vision du philosophe

Le concept de territoire

On raconte qu’un jour, Zeus, le dieu des dieux, fit venir à lui deux titans, fils de Japet, Prométhée et Epiméthée. Il voulait leur confier la tâche importante de distribuer aux différents animaux les différentes qualités naturelles. En leur donnant un grand sac dans lequel se trouvaient toutes les qualités naturelles possibles et imaginables, Zeus demanda aux deux frères de procéder à une distribution équitable. Inspirés par la diké (« justice », « équité » en grec), ils ne devaient pas tout donner à l’un et rien à l’autre, afin d’assurer une sorte d’égalité des chances entre les animaux. Zeus aurait voulu que Prométhée, « le prévoyant, l’habile », fasse le partage. Mais chemin faisant, lassé de ne jamais avoir les tâches intéressantes, Epiméthée, « l’étourdi, celui qui ruse après coup », pria son frère le laisser s’en occuper, lui proposant de venir en juger à la fin. Après quelques réticences, Prométhée accepta. Dans cette célèbre histoire, peu de choses nous sont dites sur ce que fut la lettre du partage : Epiméthée donna la force au lion, la rapidité à la frégate, la carapace à la tortue, la capacité de ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.