Numéro 523 - février 2013séminaire ehesp-idm

Retour d’expérience

La T2A, un levier pour les coopérations sanitaires ?

Plaidoyer pour une modélisation économique

La tarification à l’activité (T2A) est parfois perçue comme un frein au dévelop­pement des coopérations sanitaires entre des établissements de santé mis en concurrence pour l’attractivité des professionnels et des patients. Certaines modalités économiques des coopérations intégrant la notion de valeur productive permettent toutefois de sortir du dilemme de la « coopétition » entre établissements. La T2A peut ainsi s’avérer être un véritable levier de reconfiguration de l’offre hospitalière à l’échelle d’un territoire de santé et de conquête de marchés nouveaux. L’expérience menée entre plusieurs établissements publics de la région Nord-Pas-de-Calais contribue à alimenter la réflexion.

À l’heure où la coopération est considérée comme une valeur fondamentale du système hospitalier français (GCS, CHT, etc.), il est surprenant de constater son antagonisme apparent avec le mode de financement des établissements de santé à l’activité. La tarification à l’activité (T2A) n’incite pas les établissements de santé à partager leurs ressources humaines (rares), créatrices de valeur. Les hôpitaux publics se trouvent donc face à une double « injonction » contradictoire du système de santé : développer l’activité dans un contexte concurrentiel sur l’attractivité des patients et des professionnels et coopérer avec des établissements considérés avant tout, de ce fait, comme des concurrents. La notion de « coopétition » (coopération/compétition) caractérise le mieux cette situation.  La littérature économique présente autant de modèles économiques que de formes de partenariats entre entreprises productrices de biens ou de services. Les coopérations entre établissements de santé constituent toutefois aujourd’hui un terrain encore peu exploré tant la T2A a bouleversé les modes de fonctionnement.  Sortir du ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.