Numéro 511 - décembre 2011expérience

La Nouvelle-Zélande à Paris

Un débat fructueux sur la santé en France

Si la Nouvelle-Zélande est réputée pour ses paysages immaculés, son mode de vie sain et son sens de l’innovation, elle joue aussi un rôle de tout premier plan dans le domaine de l’e-santé. Chai Chuah, directeur national du Health Board du gouvernement néo-zélandais, est venu à Paris le 17 octobre 2011 pour prononcer un discours sur l’avenir du secteur de la santé dans le contexte de l’adoption par la France du dossier médical personnalisé (DMP), un domaine dans lequel la Nouvelle-Zélande continue de s’investir fortement.

Chai Chuah, directeur national du Health Board de Nouvelle-Zélande, s’est arrêté à Paris après être passé par Hambourg où se tenait le Global eHealth Forum, forum mondial dont il a prononcé le discours d’ouverture devant 200 délégués de plus de trente pays, évoquant les défis et opportunités en matière de soins de santé personnalisés et durables en Nouvelle-Zélande. La venue de Chai Chuah en France a représenté une opportunité idéale pour débattre sur le dossier médical personnalisé (DMP) national dont le déploiement en France est géré par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé). Un atelier de travail a ainsi rassemblé, outre l’Asip Santé, des entreprises françaises et néo-zélandaises opérant en France dans les technologies de santé, afin d’en savoir plus sur la stratégie et la mise en œuvre du DMP. Comprendre les marchés internationaux En participant à cet atelier, les entreprises néo-zélandaises Fisher & Paykel Healthcare, Orion Health et Precept Health, œuvrant dans les technologies de santé, ont pu comprendre les mécanismes d’une présence active sur différents marchés ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.