Numéro 592 - janvier 2020dossier

médico-social

La méthode SIMPLE pour les situations complexes

Au plus tôt, tous ensemble

Les permanences d’accès aux soins de santé (Pass) sont des consultations pour personnes démunies, mises en place dans plus de 400 hôpitaux publics en France. Certaines situations rencontrées dans ces Pass sont marquées par des problématiques médicales parfois multiples et un cumul de vulnérabilités (isolement, absence de couverture sociale, de revenus, insuffisance alimentaire, barrière de la langue…), qui rendent l’approche médico-technique insuffisante. Ainsi, prescrire une chimiothérapie chez un patient sans hébergement peut être risqué du fait des effets secondaires comme les neutropénies fébriles. De telles situations mettent en évidence la nécessité de dépasser l’approche monoprofessionnelle pour une approche plus globale tenant compte de l’ensemble du contexte spécifique du patient. C’est à partir d’une démarche de terrain bottom-up qu’a été construite la méthode simple pour guider la prise de décision dans les situations complexes.

Ne trouvant pas de réponses adaptées avec les procédures classiques pour orienter la prise de décision dans les situations médico-sociales complexes, la permanence d’accès aux soins de santé (Pass) de l’hôpital Saint-Louis (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) a initié en 2006 une démarche de réflexion pluriprofessionnelle sur le thème : « Équité face à l’accès aux soins dans le cadre des contraintes budgétaires ». Partant de situations cliniques, ces réflexions ont associé des professionnels de l’hôpital et des chercheurs en sciences sociales et humaines (sociologie, anthropologie). Le premier constat était l’existence de déterminants extra-médicaux à la décision médicale (contexte de vie, subjectivité, part d’irrationnel, dimensions sociales et financières). Le second était l’écartèlement des professionnels, confrontés à des décisions individuelles relevant en réalité de décisions collectives, face aux injonctions paradoxales, aux tensions entre valeurs hospitalières et contraintes économiques, entre souci de l’autre et responsabilité collective. Des décisions impliquant des dimensions non strictement ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait.