Numéro 558 - septembre 2016dossier

Danemark

La « maison de retraite du futur »

Une réalité dans les pays nordiques ?

Lorsqu’il s’agit de questions sociales, l’observateur français a pris l’habitude de tourner son regard vers la Scandinavie. Depuis la fin des années 2000, et après plusieurs décennies de politiques publiques principalement axées sur le soutien du maintien des personnes âgées à domicile, le Danemark s’est engagé dans la construction de nouvelles maisons de retraite, modernisées dans leur conception architecturale et leur philosophie. Au nord du Danemark, à Aalborg, troisième agglomération du pays par sa population, plus exactement à Nørresundby, une maison de retraite médicalisée a ouvert ses portes en 2014. Les auteurs sont partis découvrir cet établissement au nom intrigant : Fremtidens plejehjems (« maison de retraite du futur »), qui entend proposer une approche innovante de l’accueil d’une personne âgée au sein d’une institution, a fortiori publique.

La maison de retraite d’Aalborg s’étend sur une surface de 8 000 m2, répartis sur cinq niveaux, et comprend 75 logements qui accueillent 77 résidents. Le budget de cette opération de construction s’est élevé à 20,5 millions d’euros, technologies et aménagements inclus. De prime abord, hormis la proximité immédiate avec le Limfjord (1), cet établissement se rapproche des constructions récentes que nous pouvons rencontrer en France. Sa façade très épurée n’incite pas forcément les habitants de la commune à entrer spontanément dans l’enceinte du bâtiment, puisque rien n’y indique que des services peuvent leur être destinés. Pourtant, localisée dans le centre-ville, cette structure met à disposition des équipements ouverts au grand public (restaurant, salle de fitness, cabinet dentaire), contribuant ainsi à faciliter son intégration dans la cité. [caption id="attachment_25959" align="alignnone" width="600"] Vue de la façade de la maison de retraite d’Aalborg.[/caption] Une fois à l’intérieur, on ressent une impression d’ouverture, favorisée par une configuration des locaux en « L » donnant sur le fleuve, par des parties ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *