Numéro 504 - mars 2011jurisanté

La gestion du personnel non médical à l’hôpital

Les réformes passent, le management émerge, mais le statut demeure

Loi HPST, loi de rénovation du dialogue social, loi mobilité, rémunération au mérite…, autant de réformes qui pourraient laisser penser que la gestion statutaire des ressources humaines à l’hôpital est devenue semblable à une gestion privée. Pour autant, le statut demeure. Peut-on aller jusqu’à dire qu’il constitue une chape de plomb et que parler de management à l’hôpital est une ineptie ? Non. Peut-on parler d’une possible gestion dynamique des ressources humaines à l’hôpital ? Oui. Contrairement à une idée reçue, le monde hospitalier peut développer une conception moderne des ressources humaines, mais cette conception, pour une parfaite maîtrise du risque juridique, doit se faire dans le cadre statutaire, qui peut alors constituer un levier du management.

Le statut évolue sans cesse mais il demeure Les multiples réformes et l’utilisation dans la sphère publique de termes venus du secteur privé ne doivent pas faire oublier que les fonctionnaires sont dans une situation légale et réglementaire. La formation initiale des managers dans la fonction publique hospitalière ne doit pas faire l’impasse sur la maîtrise préalable des règles statutaires. Être fonctionnaire, c’est servir l’État. Devenir fonctionnaire, c’est accepter d’avoir des obligations en contrepartie de droits. Le recrutement des fonctionnaires se fait par concours. Être lauréat d’un concours, c’est, à l’issue d’un stage probatoire, bénéficier d’un statut, être titularisé dans un corps, être titulaire d’un grade et bénéficier d’un emploi. Oublier cela dans la gestion quotidienne, se penser manager tel que le terme est entendu dans le secteur privé, c’est mettre en péril une gestion sécurisée des ressources humaines. En effet, à l’hôpital, la rémunération des personnels représente, de très loin, le premier poste de dépenses de fonctionnement. Ne pas intégrer une politique de gestion des risques dans ce ...

Vous pouvez lire la suite en vous identifiant ou en créant votre profil si vous ne l’avez pas encore fait. la totalité de notre contenu est accessible jusqu’à la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *